Diagnostic déchets et études de revalorisation des déchets

Diagnostic déchets : le cadre réglementaire

Le diagnostic des déchets dans le cadre d’une déconstruction doit répondre à un besoin réglementaire défini par le décret du 31 mai 2011 et l’arrêté du 19 décembre 2011. Ces deux textes prévoient une obligation de réaliser un diagnostic déchets pour tout projet de démolition concernant des ouvrages dont la Surface Hors d’œuvre brute (SHOB) est supérieure à 1000 m². Cette obligation concerne également les ouvrages ayant abrité, utilisé ou stocké des substances dangereuses.

La mission de diagnostic doit permettre de fixer la nature et la quantité des matériaux, la quantité des déchets résiduels et fournir les informations utiles aux réemplois des matériaux.

Diagnostic et revalorisation des déchets : nos prestations

Pour la conduite d’une mission de diagnostic des déchets avant démolition, Ginger DELEO organise son étude 3 temps.

  1. Étude documentaire : elle permet de collecter de nombreuses informations préalables concernant la nature des matériaux utilisés, les plans des ouvrages, les aménagements et les changements de destination, etc.
  2. Visites sur site : c’est la partie qui permet de collecter le plus de données. Elle va confirmer ou d’infirmer les éléments de l’étude documentaire, de caractériser les matériaux et de les quantifier
  3. Identification des filières de valorisation : il s’agit de définir les consignes de tris, de planifier la collecte et d’identifier les organes de recyclage selon la nature des matériaux

La différence Ginger DELEO

Ginger DELEO est engagé depuis 2015 de manière active dans le projet DEMOCLES, groupe de travail et démarche collaborative pour faire évoluer les pratiques de recyclage des déchets de chantiers et principalement ceux du second œuvre.

La volonté de Ginger DELEO est bien de réussir à changer les habitudes des maîtres d’ouvrages et des entreprises de travaux en faisant émerger une gestion durable des déchets issus de la démolition.

Cette gestion passe par :

  • Une revalorisation des déchets de déconstruction / curage en travaillant avec des filières partenaires engagées dans la démarche du recyclage dans le process (déchets du second œuvre…),
  • Un réemploi des matériaux de déconstruction / curage sur site ou dans le réaménagement proprement dit en identifiant des éléments pouvant faire l’objet d’un réemploi (béton concassé, éléments architecturaux notables, ..)

Cette démarche est mise en pratique dans toutes nos opérations et nous permet de bénéficier d’un retour d’expérience de premier ordre.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques sur l’audience du site ou par des sites tiers à l’occasion de certains services du site (vidéo, réseaux sociaux…).

En savoir plus sur les cookies et les données personnelles.

Découvrez le film Ginger